Marit Ginevro
Marit Ginevro
30/01/2019
Pour les marques automobiles, le Salon de l'Auto est le moment idéal pour mettre en exergue, via la radio, leurs nouveaux modèles et promotions. Comment les annonceurs s’y prennent-ils ? Avec quel médiamix ?

Le secteur automobile est présent pendant toute l’année à la radio. « Les annonceurs considèrent la radio comme un média porteur pour leur branding et pour leurs actions ponctuelles », souligne Rudi Janssens, Sales Director de la Var.

Ce n’est toutefois pas son seul atout. La radio est aussi utilisée comme traffic generator. « La radio booste la fréquentation du Salon de l'Auto et des journées portes ouvertes. Elle décuple aussi le nombre de visites sur le site internet et le car configurator », poursuit-il.

Le médiamix utilisé se compose de brefs spots radio, télé et cinéma, publicités out-of-home, annonces dans les quotidiens et magazines, ainsi que display sous la forme de bannières online, d’overlays et d’IMU.

Fait marquant, l’importance de la radio dans le plan média ne cesse d’augmenter. En trois ans, sa part a augmenté de 5% (de 17% en 2016 à 22% en 2018), la pub télé de 4% (de 29% en 2016 à 33% en 2018) et le print (quotidiens et magazines) de 9%. Les publicités out-of-home sont restées stables.

Dans cette analyse, il n’a pas été tenu compte des investissements en publicité sur internet. La méthodologie de mesure de ce média a été modifiée récemment, ce qui aurait eu pour effet de biaiser la vue d’ensemble.

En conclusion ? « La radio est le médium idéal pour le branding et la traffic generation », conclut Rudi Janssens.

Vous envisagez de faire de la publicité à la radio ?

Contactez nos matchmakers pour une offre sur mesure.