Marit Ginevro
Marit Ginevro
02/02/2019
Le 4 février 2019. Le grand jour pour Studio Brussel, qui présente son nouveau look & feel. Ce relooking visuel s’accompagne de quelques changements dans la grille des émissions et des présentateurs. « Rien de radical », affirme Jan van Biesen, responsable de chaîne. « Mais un ciblage plus précis de notre vraie vocation. »
Omnicanal, trendsetter et love brand

Studio Brussel a vu le jour en 1983 sous la forme d’une radio citadine. À l’époque déjà, elle se distinguait par un profil particulier. Elle a été la première, par exemple, à programmer du grunge. Dans les années 90, la chaîne est très vite devenue un digital native trendsetter. Site internet, appli mobile, VRT NU… Depuis lors, la marque est devenue omnicanal, avec la radio comme épine dorsale. Depuis 2017, on peut aussi l’écouter via l’app StuBru, qui affiche déjà plus de 200.000 téléchargements au compteur.

Mais ce n’est pas tout. Les séries vidéo de Studio Brussel - 18 in 18, qui présente 18 jeunes qui ont voté pour la première fois en 2018, et Girls Talk, qui tend le micro à des Flamandes célèbres et à leur ‘meilleure amie’ sur les sujets féminins les plus divers – peuvent être visionnées exclusivement online via VRT NU.

Studio Brussel rassemble la plus grande médiacommunauté active de Flandre et possède tous les atouts d’une love brand. « Via nos plateformes numériques, nous touchons 1 million de visiteurs uniques sur base mensuelle. Notre canal YouTube est suivi par 97.000 abonnés et affiche 1 million de views mensuels. »
 

Studio Brussel affiche aujourd'hui une part de marché de 10,6% sur le groupe cible 12+ et 20,5% sur la cible commerciale 18-44.* Dans de nombreux domaines, la chaîne fait office de référence dans le recours aux canaux multimédias, et notamment dans les médias sociaux. Sa page Facebook est suivie par 486.000 followers et son compte Instagram par 198.000 fidèles.

Connecter deux générations

Studio Brussel tient à connecter deux générations : ses auditeurs de la première heure et son public plus jeune. Jan Van Biesen: « Nous sommes un trait d’union entre deux générations : les 35+, qui avaient 18 ans dans les années 90, et les 18-34, l’actuelle génération Y.” Ces deux générations ont des philosophies de vie différentes. “Les plus jeunes, ce sont des freestylers. Des zappeurs par nature. Ils gèrent les canaux numériques tels que Spotify ou YouTube comme s’ils étaient tombés dedans quand ils étaient petits. Notre ambition est de continuer à connecter ces deux générations. »

Life is Music : davantage d’émotion et de pertinence

Qu’on ne s’y trompe pas, Life is Music est plus que jamais la baseline de Studio Brussel.

 

  • Music - Studio Brussel reste votre guide dans la découverte de musiques nouvelles. « La musique reste, mais nous l’assaisonnons d’une grande rasade d’émotion et d’implication. Et de partage. Comment nos auditeurs vivent-ils leurs concerts et festivals ? Comment faire pour continuer à les connecter et leur permettre de partager leurs expériences ? » Voilà comment Studio Brussel ambitionne d’alimenter sa communauté. Via des événements. Et via des showcases à travers la musique. « Studio Brussel reste LA chaîne des festivals et des concerts. Sous l’enseigne De Festivalzender, nous offrons depuis de nombreuses années le nec plus ultra des festivals belges à nos auditeurs là où ils se trouvent : à la maison, au boulot, au volant. C’est le cas pour Rock Werchter, mais aussi pour Tomorrowland, l’autre extrême. » Depuis 15 ans, Studio Brussel est le seul partenaire média permanent de Tomorrowland. « Nous étions à leurs côtés dès le premier jour », se souvient Jan Van Biesen. « Dans un autre registre, nous continuons à encourager les jeunes talents via De Nieuwe Lichting.”
  • Life - Fidèle à la mantra ‘Practice what you Preach’, Studio Brussel sera encore plus pertinente en abordant davantage d’enjeux de société. « Dès maintenant, nous allons non seulement rapporter ce type d’infos, mais aussi participer activement aux actions pour le développement durable. Nous allons modifier notre équilibre : moins de produit, davantage de ressenti. »

     

Studio Brussel souhaite affiner son identité. « C’est une étape logique, stratégiquement justifiée. Notre capacité de différenciation est notre plus grand capital. Aujourd'hui, il n’est pas question de transformation, mais de reboot. On ne reformate pas notre disque dur, mais on éteint et rallume l’ordinateur. Pour coller encore mieux à notre ADN. »

Lire plus à ce sujet :
  • Musique, attitude et pertinence sociétaleComment Studio Brussel se concentre-t-il sur un nouveau look & feel ? Quel est son positionnement créatif ? Et quelles agences ont travaillé sur le rebranding ? 
  • Nouvelle grille et nouveaux présentateurs : Le redémarrage s’accompagne de quelques changements dans l’horaire et des décalages avec les présentateurs. Quelles sont les nouveautés et comment s’inscrivent-elles dans les valeurs et les ambitions fondamentales de Studio Brussel ? 
Vous aimeriez faire de la pub sur Studio Brussel ? Ou associer votre marque à un des événements Studio Brussel ?

Contactez nos matchmakers pour une offre sur mesure.

(*) CIM RAM vague de mediaplanning: CIM RAM Nord, jan-oct 2018, lun-dim, 6-22h.