Stefan Delaeter
Stefan Delaeter
Research Manager
25/02/2021
En 2020, l’écoute radio via une source digitale a fortement progressé. C’est ce qu’ont observé Ipsos, qui analyse l’évolution des plateformes radio utilisées, et le CIM, qui mesure les streams des chaînes radio.

Le jeudi 25 février 2021, lors de la remise des SONIQ Awards, Antoon Van der Steichel (Ipsos) a révélé quelques chiffres marquants sur l’écoute radio digitale en Belgique. Pour le compte de la Région flamande, de dabplus.be et de maRadio.be, Ipsos radiographie depuis 3 ans l’évolution des plateformes utilisées par les auditeurs pour écouter la radio. Quant au CIM, il mesure depuis 2019 les streams des radios belges.

Quels sont ces chiffres ?

Quelque 90 % des Flamands écoutent la radio, soit 1 % de plus qu’en 2018 et 2 % de plus qu’en 2019. L’impact du covid est très clair, avec un coup de boost manifeste sur l’écoute radio. La FM vient toujours en tête, avec 72 %. Parallèlement à ce leadership, les deux études observent une montée en puissance des plateformes numériques. Cette progression se traduit par une augmentation incrémentielle du volume d’écoute et, en conséquence, du potentiel publicitaire pour les annonceurs.

Plateformes radio : 58 % des Flamands écoutent parfois la radio en digital

En Flandre, 58 % des auditeurs écoutent de temps en temps la radio via une plateforme digitale. Ils sont même 16 % à l’écouter exclusivement en numérique, ce qui revient à une augmentation de 14 % de cette écoute purement digitale par rapport à 2019. Dans le segment Digital, tant internet que le DAB+ progressent fortement par rapport à 2019. Au nord du pays, la radio via internet touche 34 % des Flamands. Quant au DAB+ (26 %), il se profile de plus en plus comme le remplaçant de la fréquence modulée.

Block image

La radio digitale s’arroge 38 % du volume d’écoute en Flandre

Le volume d’écoute est le principal indicateur du potentiel publicitaire d’une plateforme. Au nord du pays, la radio digitale catalyse déjà 38 % de ce volume d’écoute, à raison de 17 % pour le DAB+, 14 % pour internet, 6 % pour la télévision numérique et 1 % pour le câble/coax. La progression la plus marquante est à mettre à l’actif du DAB+, dont le volume d’écoute bondit de 9 % à 17 %. Comme le DAB+ est installé de série depuis cette année dans tous les véhicules neufs, on peut s’attendre à une nouvelle progression de cette plateforme dans les prochains mois.

Block image

Streaming radio digital en Belgique : entre 7 et 8 millions de starts par semaine

Le CIM mesure les streams des radios depuis 2020 via le Radio Stream Monitor. Cette étude confirme la forte progression du streaming radio dans toute la Belgique. Ainsi, le graphique ci-dessous dénombre de 7 à 8 millions de streamstarts par semaine pour l’ensemble du pays.

L’évolution du nombre total de streams illustre clairement l’impact de la pandémie, qui booste l’écoute online, avec un effet rémanent même après une phase d’assouplissement du confinement. Clairement, les Belges ont découvert cette forme de distribution en 2020.

Block image

Réservez votre campagne et touchez les groupes cibles de qualité de la VRT

Contactez-nous, sans engagement.

Sources :
(*) Etude Ipsos ‘Digitale Radio’ pour le compte du gouvernement flamand, période14/09/2020 – 27/10/2020, n=2000.
(**) CIM Radio Stream Monitor –Evolution of the Internet Radio streamstarts in 2020 : (498,207 en janvier 2021 vs 372.077 en janvier 2020).