Dirk  Soetens
Dirk Soetens
Market Intelligence Manager
25/11/2020
Très souvent, on entend dire que l’écoute radio est directement liée à la mobilité. Dès le moment où la Belgique entière (ou presque) travaille depuis son domicile, quel pourrait être l’impact du confinement sur notre consommation radio ? Pour le savoir, faisons confiance à Ipsos, qui radiographie depuis longtemps les habitudes d’écoute des Flamands, et qui a bien sûr redoublé d’attention durant les récents confinements. Alors, le lockdown a-t-il un impact sur la radio ? La réponse d’Ipsos.

Les observations d’Ipsos s’inscrivent dans une étude plus vaste portant sur la consommation de radio numérique, menée depuis 3 ans en Flandre. Le sondage de septembre 2020 a interrogé par téléphone 2.000 répondants néerlandophones (12+) quant à leur comportement d’écoute pendant la période de confinement comprise entre la mi-septembre et la fin octobre 2020.

Moins de radio en voiture et au boulot

Que révèle l’étude Ipsos ? Que le télétravail généralisé et la diminution des déplacements qu’il entraîne se traduisent effectivement dans les chiffres. Par rapport à 2019, les Flamands écoutent moins la radio en voiture (26 minutes, soit 21 %). Idem pour l’écoute radio au travail, avec un recul de 45 minutes par jour, soit 32 %. Voilà pour les 'mauvaises' nouvelles...

Plus de radio à la maison, en DAB+, via le web et le décodeur

Mais il y a aussi des bonnes nouvelles. Au cours de la période de confinement étudiée, Ipsos a observé un autre phénomène marquant : tous les autres chiffres d’audience sont en hausse. Le fidèle auditeur de la radio semble désormais écouter sa compagne préférée à la maison, de préférence en DAB+, via internet ou via son décodeur. Avec, en résultat final, un volume d’écoute totale qui culmine à 143 minutes/jour, en progression de 36 % par rapport à 2019.

En conclusion: nous écoutons désormais la radio en moyenne 219 minutes par jour comparé à 211 minutes en 2019. La radio est donc dans une forme resplendissante et confirme son statut de compagne préférée des Flamands, dans les bons et les moins bons moments.

Block image

Source graphique : présentation Space à propos de l'étude Ipsos sur la radio digitale en Flandres Vague 3 (oct 2020)

* Les chiffres sont le résultat d'une enquête ad hoc via un questionnaire téléphonique adressé au répondant sur la durée de son écoute la veille. Dans la devise CIM RAM, cependant, la durée d'écoute est déterminée sur la base des séances enregistrées dans un journal d'écoute sur 7 jours via un répondant recruté en ligne, en face à face ou par téléphone.

Vous voulez en savoir plus sur la publicité à la radio ?

Contactez-nous sans engagement, nos matchmakers vous aiderons avec plaisir.

Nouveau : Reboot2020

Bon à savoir : la Var réserve d’alléchantes formules radio aux annonceurs qui diffusent un message positif pendant le mois de décembre !

Découvrez tous les détails de nos formules radio Reboot2020.