Annemie Pauwels
Annemie Pauwels
Sales Manager Radio
21/04/2020
Les annonceurs belges ne se laissent pas abattre par le corona. Tout au contraire, ils adaptent leurs campagnes pour mieux rassurer, informer et offrir soutien et réductions. Ces campagnes ont un dénominateur commun : la créativité.

En théorie

1. « Les marques fortes sortent renforcées de la crise »

‘Ce ne sont pas les plus grands, les plus forts ou les plus intelligents qui survivent, mais les spécimens qui s’adaptent le mieux au changement’, a dit Charles Darwin.

Deux études de Kantar confirment cette théorie :

  • Brand Z mesure tous les ans la valeur commerciale des marques. Une des conclusions marquantes de cette étude : les marques fortes sortent renforcées de la crise (et elles en sortent plus rapidement).
  • Le Baromètre COVID-19 analyse l’impact de la crise du coronavirus sur les comportements et les attentes des consommateurs. 70 % des Belges estiment que, en cette période tourmentée, les marques doivent communiquer avec pragmatisme, en proposant des solutions concrètes aux défis rencontrés par le public, en donnant l’exemple et en proposant des solutions alternatives. Plus de 7 Belges sur 10 affirment aussi avoir une image négative des marques qui ‘profiteraient’ de la crise pour s’avantager ou se faire valoir.

2. « Les consommateurs apprécient les marques qui les aident à traverser la crise »

Fons Van Dyck l’affirme dans son blog : en temps de crise, la relation entre une marque et le consommateur peut se renforcer. Les marques fortes ‘sentent’ leur marché et recherchent la pérennité.

Les marques fortes peuvent aider leurs consommateurs à traverser la crise, de deux manières différentes :

  • Utilitairement : les marques à haute valeur fonctionnelle (dont l’USP est d’apporter des solutions aux problèmes) parviennent à nouer une relation humaine avec leurs clients, même sans interaction physique.
  • Émotionnellement : les marques fortes sont une bouée et une boussole pour le public et le consommateur, surtout en période de bouleversements.

En pratique

1. Campagnes utilitaires

Vlaamse Overheid
‘Moi aussi, je peux sauver des vies’ : Siska Schoeters invite les Flamands, de manière ludique, à checkcheckchecker les consignes sur info-coronavirus.be, pour sauver des vies.

Mooimakers
Mortierbrigade évoque notre nouveau mode de vie et établit un lien avec les campagnes ‘Mooimakers’ antérieures. Jetez vos déchets dans les poubelles, mais nulle part ailleurs.

Engie
Réduisez votre consommation d’énergie : Stay home, Safe up. Via engie.be/stayhome, Engie encourage les Belges à profiter du confinement pour réaliser de petits travaux qui économisent l’énergie.

Colruyt
‘Vous chez vous’, et nous hors de chez nous’. Colruyt soutient les agriculteurs belges et fait don de denrées aux banques alimentaires. Quant à vous, achetez plutôt des fruits et légumes frais, de saison. Un beau message, pour préparer dès aujourd'hui un avenir plus chaleureux et plus durable.

2. Campagnes émotionnelles

Ethias
BBDO confère à ‘Sourire assuré’ – la baseline d’Ethias – une dimension créative et actuelle. Car le sourire est bien présent, même s’il se cache derrière un masque, un foulard ou une écharpe.

Gouvernement fédéral
Une campagne de sensibilisation truffée de conseils et astuces pratiques, pour profiter intelligemment du déconfinement.

Carrefour
‘Tous ensemble, nous faisons de notre mieux’. En un seul spot, Carrefour rend hommage à son personnel ET annonce une promo. Bravo.

De Standaard
En ces temps exceptionnels, des questions existentielles posées par une série de spots intelligents.

Vous aussi, vous souhaitez continuer à communiquer ?

La Var offre 15 % d’espace média supplémentaire gratuit à tous les annonceurs, jusqu’au 30 juin 2020 inclus. Si votre spot fait référence aux événements actuels, 5 % d'espace supplémentaire y sera ajouté.

Intéressé ? Contactez nos matchmakers pour plus d’infos.