Marit Ginevro
Marit Ginevro
28/02/2019

La radio, principale motivation d’achat d’une enceinte intelligente aux États-Unis

L’essor des assistants et enceintes intelligentes est une aubaine pour la radio. Dans cet article, nous faisons un tour d’horizon des premiers effets de cette nouvelle technologie aux États-Unis.
La technologie vocale, de plus en plus importante

À l’avenir, plutôt que d’introduire une recherche via le clavier, ce sera notre voix que nous utiliserons. Aujourd'hui, nous faisons déjà appel à des assistants vocaux intelligents, tels que Siri (Apple), Alexa (Amazon), Cortana (Microsoft) et Google Asisstant, via notre ordinateur ou notre smartphone. Ces assistants renferment un algorithme qui comprend les commandes humaines, et qui y répond.

L’avenir des enceintes intelligentes

Une enceinte intelligente intègre les mêmes algorithmes que ces assistants. Les nouveaux modèles tels qu’Echo (Amazon), HomePod (Apple) ou Home (Google) ne sont pas encore disponibles à grande échelle en Belgique, mais tous les experts s’accordent à dire qu’ils seront monnaie courante très bientôt. À mesure que ces innovations s’installent au cœur des familles, et suscitent dès lors l’intérêt des annonceurs, elles représenteront une opportunité à ne pas manquer pour les radios. À titre d’inspiration, découvrez ci-dessous quelques exemples d’évolutions profitables.

25 % des ménages possèdent une enceinte intelligente, 90 % d’entre eux écoutent la radio

L’enceinte intelligente est déjà bien implantée aux États-Unis. C’est ce que révèle une étude du bureau Nielsen, qui analyse tous les trimestres les nouvelles technologies grand public. Près du quart des ménages américains (24 %) possédait une enceinte intelligente à la fin du 2e trimestre 2019 (contre 22 % au premier trimestre).

Les familles utilisent surtout leur assistant intelligent pour :

  1. Écouter de la musique (90 %).
  2. Obtenir des informations météo et trafic (81 %).
  3. Obtenir des informations factuelles (75 %).
  4. Échanger des plaisanteries avec leur assistant (68 %).
  5. Gérer les fonctions de la maison : tamiser les lumières, régler le thermostat, etc (17 %).

Quelque 90 % des utilisateurs d’enceintes intelligentes déclarent avoir écouté de la musique en streaming. Pour la moitié d’entre eux, cette écoute musicale est quotidienne. Ces statistiques sont intéressantes, car elles révèlent un changement majeur dans notre médiaconsommation. Plus intéressant encore, les personnes qui écoutent Spotify sur une enceinte intelligente se caractérisent par un volume d’écoute supérieur à celui des autres abonnés à ce service.  

Les enceintes intelligentes donnent un coup de boost à la radio, ainsi qu’aux podcasts

En 2018, 4 % du streaming radio en direct de la National Public Radio (NPR, la radio publique aux États-Unis), s’est effectué via des enceintes intelligentes. « Entre temps, ce chiffre est déjà passé à 19 % », explique Tamar Charney, Managing Editor de NPR.

Observation importante, la NPR n’a pas remarqué d’impact négatif sur d’autres plateformes. « Les enceintes intelligentes provoquent le grand retour de la radio à la maison », souligne Bret Kinsella, le fondateur de The Voicebot Podcast with Bret Kinsella, une plateforme spécialisée en technologie vocale. « Même les podcasts, qui ‘passent’ moins bien sur les enceintes intelligentes, profitent de cette évolution. Les auditeurs écoutent les podcasts deux fois plus longtemps sur leur enceinte que sur leur smartphone. »

Lors d’une écoute sur enceinte, on a moins tendance à escamoter les publicités

Autre observation, encore plus intéressante pour le monde de podcasts, traditionnement porté par la publicité : les auditeurs qui écoutent un podcast sur une enceinte intelligente ont moins tendance à ‘sauter’ les pubs que sur téléphone ou ordinateur. « Les gens vont probablement moins sauter les pubs sur Alexa. Il est plus difficile de dire à son assistant vocal ‘Avance de 30 secondes’ que d’attendre patiemment la fin de l’écran publicitaire », fait valoir Cara Meverden, CEO & Co-founder de Scout FM. « Les auditeurs via enceinte sont plus passifs », ajoute-t-elle. « Ils ont tendance à accepter plus facilement ce qu’on leur sert. »

Prévisions des bureaux d'études

L’essor des enceintes intelligentes pourrait avoir des conséquences surprenantes, qui se manifesteront plus vite que prévu :

  • Selon un rapport récent de la NPR et Edison Research, plus de la moitié des utilisateurs n’envisagent plus leur vie sans enceinte intelligente.
  • Dans les deux ans, le parc mondial d’enceintes intelligentes aura plus que doublé, affirme le bureau d’études américain spécialisé en nouvelles technologies Canalys.
  • Le marché mondial de la pub via assistants vocaux – encore inexistant aujourd'hui – pèsera 19 milliards de dollars en 2022, soit l’équivalent du marché de la publicité dans les magazines, affirme Juniper Research.

Intéressé par la pub radio ?

Contactez nos matchmakers pour de plus amples informations et pour une offre sans engagement.